Lors de la recherche d’un nouveau poste, il devient indispensable d’attirer l’attention des recruteurs. Pour cela, le meilleur moyen à notre disposition reste encore et toujours le curriculum vitae. Mais encore faut-il l’optimiser pour un premier contact réussi. Un peu perdu quant à la réalisation de votre CV ? Aidez-vous de nos informations ci-dessous pour un CV Technicien de maintenance convaincant.

Technicien de maintenance : définition et formation

Le technicien de maintenance est un employé indispensable au sein d’une entreprise qui assure le bon fonctionnement de l’ensemble des machines et équipements présents. Il doit pour cela posséder des connaissances variées dans les domaines de l’électricité, de la mécanique ou de la régulation. De plus, des capacités d’analyse, de diagnostic ou encore d’observation sont indispensables pour repérer efficacement les problèmes et les régler le plus vite possible. La bonne marche d’une usine dépend ainsi entièrement de son travail.

Exercer en tant que technicien de maintenance est accessible à partir d'un Bac pro, BTS ou DUT dans le domaine de la maintenance en industrie. La demande sur le marché de l’emploi de tel profil est en constante augmentation, de par la croissance exponentielle de l’automatisation et de la compétitivité industrielle. La société actuelle demande rapidement et qualitativement de plus grandes quantités de produits. Sans technicien de maintenance, la chaîne risque à tout moment un effondrement.

Comment réaliser son CV Technicien de maintenance ?

La structure d’un CV Technicien de maintenance

Une bonne structure vous assure un CV bien rédigé et avec l’ensemble des informations nécessaires. Voici en résumé, les différentes sections qui doivent apparaître sur votre CV Technicien de maintenance : un titre, des coordonnées, vos formations, vos expériences professionnelles, vos compétences acquises et enfin vos passions ou centres d’intérêt. Cette dernière est bien souvent oubliée, et cependant, elle reste intéressante pour de nombreuses entreprises en recherche de candidats. En effet, elle les aide à en savoir plus concernant le caractère de la personne postulante.

La mise en page d’un CV Technicien de maintenance

Une bonne mise en page s’établit grâce à plusieurs points essentiels. Tout d’abord, il vous faut définir le style que vous désirez donner à votre curriculum vitae. Si cela vous perd quelque peu, sachez que des plateformes donnent accès en libre-service à des modèles prêts à l’emploi. Il vous suffit de choisir celui qui vous attire le plus, puis d’ajouter l’ensemble de vos informations.

Si vous préférez réaliser vous-même votre mise en page, il vous faut opter en premier lieu pour une police d’écriture correcte et lisible. De même, définissez l’usage d'une couleur, voire deux, pour égayer légèrement votre CV. Il n’est pas recommandé d’en utiliser davantage pour éviter de perdre le recruteur. Par la suite, divisez les différentes sections de votre curriculum vitae à l’aide de titres ou bien séparez-les grâce à l’usage de formes ou de lignes. Enfin, il est préférable que l’ensemble de vos informations reste disponible sur une seule page.

Les plus du CV Technicien de maintenance

Le métier de technicien de maintenance implique de s’informer constamment des dernières avancées techniques. C’est un détail qui peut faire la différence au moment de la recherche d’un emploi. Ainsi, n’hésitez pas à l’indiquer sur votre curriculum vitae, par exemple dans la section des centres d’intérêt. Précisez alors certains magazines suivis ou des sites internets spécialisés.

De plus, et de manière plus générale, apportez une attention particulière aux fautes d’orthographe. Aucun recruteur n’apprécie un CV rempli d’erreurs. Si besoin, faites-vous relire par une personne tierce. Enfin, il est extrêmement conseillé d’enregistrer son CV sous format PDF, une fois ce dernier terminé. En effet, il existe ainsi moins de risques de déformation des données.

Exemple de CV Technicien de maintenance

Le titre du CV Technicien de maintenance

Le secteur de la maintenance est large. C’est pourquoi, il est nécessaire d’ajouter un titre à votre curriculum en précisant votre domaine de prédilection. Indiquez par exemple, bien visible, “Technicien de maintenance automobile”. Ceci aide le recruteur à cerner votre profil en seulement quelques secondes et peut vous placer rapidement en haut de la pile.

La formation professionnelle

C’est une partie indispensable sur tout curriculum vitae. Cependant, elle est surtout avantageuse pour les personnes débutantes dans le domaine de la maintenance et avec peu d’expérience professionnelle. Ils peuvent ainsi justifier d’une formation initiale, un Bac pro, un DUT, et qui sont à la recherche d’un premier emploi.

Les expériences professionnelles

C’est une section essentielle, cependant, il n’est pas nécessaire de renseigner l’ensemble de vos précédents emplois. En effet, il est plus intéressant pour un recruteur d'être informé uniquement des postes occupés en lien avec l’offre à laquelle vous postulez. Synthétiser donc vos informations pour ne laisser apparaître qu’un maximum de cinq emplois antérieurs. Pour chacun, détaillez brièvement vos missions, ainsi que les compétences acquises ou développées pendant cette période. Des détails plus techniques peuvent également être ajoutés comme le rythme de travail, le périmètre d’intervention, les outils manipulés et bien d’autres. De plus, précisez toujours dans quel domaine vous avez évolué : automobile, agroalimentaire, climatisation…

Les compétences à mettre en avant

En ce qui concerne la section des compétences professionnelles, un employeur voudra connaître précisément les habilitations du postulant. Un grand nombre existe et se valide par l’obtention d’un certificat ou d’un diplôme. C’est le cas par exemple du CACES qui accrédite la manipulation d’engins sur les chantiers. Ainsi, utilisez tout simplement une liste à puce et indiquez bien la date d’obtention de chacun, étant donné leur durée limitée.

Les qualités personnelles

Choisissez en quatre ou cinq seulement. Le risque d’en lister plus est tout simplement que le recruteur passe à côté. Tout comme les compétences, utilisez une liste à puce pour un rendu propre et lisible. Il est important, dans cette section, de mettre en avant vos atouts principaux, essentiels au travail d’un technicien de maintenance. Pour se démarquer dans ce domaine, les qualités comme l’autonomie, le sens du relationnel, la résistance au stress ou encore une bonne organisation sont particulièrement appréciées.